Coût de fourchette
Le goût a-t-il forcément un coût ?

Les jours raccourcissent déjà mais l’été est encore bien présent. Lorsqu’il fait chaud, souvent pour le déjeuner, j’aime marier des saveurs typées et rafraîchissantes. Jusque là, rien de bien original ! Ce qui l’est un peu plus, c’est la combinaison poire et poivre cinq baies. Ce dernier accompagne d’ailleurs un grand nombre de mes plats. Par habitude et par goût. Le poivre cinq baies, c’est du poivre noir, blanc et vert, des baies roses entières, de la coriandre en graine et enfin du piment de Jamaïque. A la différence du poivre classique, celui-ci réhausse subtilement la saveur des plats sans jamais piquer le nez …

Poivre2

La première salade est donc composée de Quinoa, pamplemousse et poire. Le pomelos rose (variété star ruby si vous trouvez) fournit, soit dit en passant, autant de vitamines C qu’une orange avec deux fois moins de sucre. Choisissez le ferme et lourd, gages de qualité.

Pour 2-3 personnes

Coût :  1,26 euros par personne

Temps : 15 minutes de préparation et de cuisson

Ingrédients

  • 1 verre de quinoa  soit environ 120 grammes : 72 centimes
  • 1 pamplemousse rose : 1 euro
  • 1 poire Conférence à point : 50 centimes
  • 1 filet d’huile d’olive
  • curcuma
  • Fleur de sel et poivre 5 baies. Assaisonnement : 30 centimes

Préparation

Dans une casserole d’eau bouillante, jetez une cuillère à café de curcuma, du gros sel et versez en pluie le quinoa. Laissez cuire une dizaine de minutes selon la texture désirée. Décortiquez le pamplemousse. Enlevez bien toutes les peaux blanches et l’enveloppe. Réservez et faites refroidir le quinoa. Coupez la poire en cube. Associez les différents ingrédients dans un bol et ajoutez un filet d’huile d’olive, de la fleur de sel et du poivre cinq baies.

 Entrée rafraichissante

On continue en douceur avec mon tube de l’été à moi que je mange, je dois l’avouer, au moins une fois par semaine, sans jamais encore m’en être lassée. J’ai nommé la traditionnelle salade aux couleurs de l’Italie composée de Tomates, concombre, feta et olives noires.

Salade d'été 3

Pour 2-3 personnes

Coût :  1,20 euros par personne

Temps : 10 minutes de préparation

Ingrédients

  • 1 concombre : 1 euro
  • 1 tomate grappa ou encore plus goûteuse, mais plus chère, Noire de Crimée ou Cornu des Andes : 10 centimes
  • 1 morceau généreux de feta : 80 centimes
  • 5 olives noires à la Grecque bien mûres et dénoyautées. J’utilise une marque qu’on trouve facilement dans la grande distribution : Tramier. Elles sont produites au Maroc. 10 centimes
  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 petit filet de vinaigre balsamique
  • Fleur de sel et poivre 5 baies
  • Quelques feuilles de Basilic
  • Graines de sésames. Assaisonnement : 50 centimes

Préparation

Epluchez et épépinez le concombre. Coupez le en petits morceaux. Lavez et couper la tomate. Ajoutez les dés de féta, ainsi que les olives noires que je prends soin de recouper. Versez un filet d’huile d’olive et de vinaigre balsamique, la fleur de sel et le poivre. Mélangez. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin est. Parsemez de graines de sésame et de basilic.

Demain, c’est vendredi, et le vendredi, ne me demandez pas pourquoi, mais c’est place au sucré…sans doute en prévision du dimanche soir qui précède le retour au travail…même si, en ce qui me concerne, j’ai la chance de pouvoir temporairement cassé cette routine ;)  Alors, une tarte au citron, ça vous tente ?!

Gaspacho

Il fait chaud, très chaud. Rien de tel qu’un gaspacho bien frais. Et puis, à défaut d’être partie à l’étranger cet été, j’ai au moins un peu l’impression d’être en Espagne.  À l’origine, le gazpacho andalou est un plat pauvre de paysans. Ils récupèraient le pain sec de la veille pour le malaxer au mortier avec du vinaigre, des fruits secs et de l’ail. Pas grand chose à voir avec celui dégusté aujourd’hui sur la Costa del Sol. C’est parce qu’il est devenu rouge entre temps. Grâce à la tomate arrivée à Séville au XVIème siècle. Point de mie de pain dans mon gaspacho mais une belle texture tout de même. Pour cette recette, je me suis inspirée de celle proposée par le restaurant étoilé l’Ambroisie.

Pour 4 personnes

Coût : 1,35 euros par personne

Temps : 15 minutes de préparation + 2 heures au réfrigérateur

Ingrédients

  • 1 bouquet de basilic : 1 euro
  • 1 kilo de tomates grappe : 1,75 euros
  • 1/2 concombre : 50 centimes
  • 1 poivron rouge : 30 centimes
  • 1 jaune d’oeuf bio : 35 centimes
  • 1 petit oignon blanc
  • 1 petite gousse d’ail ou 1/2 si elle est grosse
  • 1 dl de vinaigre de Xérès
  • 2 dl d’huile d’olive
  • 1 morceau de sucre de canne
  • sel & poivre 5 baies. Assaisonnement : 1,50 euro

Préparation

Epluchez et épépinez le concombre et le poivron. Enlevez bien la petite peau blanche qui donnerait de l’amertume. Coupez tout les légumes en cubes moyens et mettez les dans un saladier avec le vinaigre et l’huile d’olive ainsi que l’oignon blanc, la gousse d’ail écrasée, le sel, le poivre, le morceau de sucre et le basilic. Mélangez, couvrez et laissez reposer le tout 2 heures minimum au réfrigérateur.
Mixez le tout pendant dix bonnes minutes, idéalement au blender. N’en possédant pas, j’ai utilisé mon mixer plongeant. Petit conseil : la qualité de la texture finale dépend du temps que vous aurez passé à mixer. J’en avais plein les oreilles, mais j’ai persévéré. A ce stade, les pépins de la tomate ne sont plus censés être perceptibes au palais. Si vous avez un chinois, c’est le moment de le sortir.
Dans un saladier mettez le jaune d’oeuf ainsi qu’une bonne louche du mélange et montez au fouet comme une mayonnaise avec une bonne rasade d’huile d’olive. Incorporez à l’aide du mixeur le reste du gaspacho. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement. Résevez au frais.

Idéalement, pour casser l’acidité de la tomate, vous pouvez remplacer le morceau de sucre par de la pastèque, mais à 4,50 euros du kilo, je passe mon tour. Je résume. Il fait chaud, le but était de réaliser une petite entrée rafraîchissante… jusqu’à ce que mon homme me dise au moment de la dégustation :  « Ce serait bon, chaud, sur des pâtes … non ?!!»  Pfff…