Coût de fourchette
Le goût a-t-il forcément un coût ?

IMG_3893

Dans l’Antiquité, les Romains préparaient le puls, un mélange de semoule d’épeautre et de fèves. Aujourd’hui, la polenta est principalement préparée avec de la semoule de maïs jaune. En Toscane, elle est rossa, faites à partir de farine de châtaigne, et dans le Frioul elle est bianca grâce au maïs blanc encore utilisé dans cette région. Il semble que ce plat rustique a survécu en s’adaptant aux nouvelles tendances… Avouons tout de même que certaines cantines scolaires s’obstinent à appeler polenta, un semblant de pâté pour chiens. J’ai un souvenir pitoyable et désespéré du menu polente de mon école primaire. Elle arrivait , peu ou pas salée, déjà figée, sans fromage, et on nous demandait d’avaler ça*… Il n’y avait décidément pas beaucoup d’amour dans ces plats, moi je vous le dis… C’est pourtant si simple de donner du goût à un bon produit… Et même pour 500 élèves, c’est encore possible. J’ai rencontré le cuisinier d’un collège dans la banlieue de Nantes, entouré de son équipe, qui commençait à éplucher ses légumes à 6 heures du matin pour réaliser un couscous maison. Et la vérité c’est qu’avec de la méthode, un savoir faire et beaucoup d’envie, ils y sont arrivés. Le couscous était excellent. Il croyaient simplement en ce qu’ils faisaient… ça arrive encore dans certaines cantines, mais dans certaines cantines seulement …

*Et après on va faire les étonnés quand les lycéens désertent leur cantine pour aller manger un menu hamburger juste en face [remarquez que le Mac Do choisit toujours très bien ses emplacements, question de stratégie commerciale.]

Mais revenons à notre polenta, car j’ai mis du temps à croire que je pouvais en réalité aimer ça, et pourtant, ces panissa ou galettes de polenta méditerranéennes ne m’ont pas déçues.

Galette polenta ter

Pour une vingtaine de galettes

Prévoir 3 heures pour le repos de la pâte

Coût : 5,25 euros

Ingrédients

  • 100 grammes de légumes grillés d’été coupés très fins (poivrons, tomates…) : 2,20
  • Basilic : 25 centimes
  • 125 grammes de polenta moyenne : 90 centimes
  • 4 tomates séchées : 80 centimes
  • 50 cl d’eau
  • Poivre 5 baies et sel
  • 50 grammes de Pecorino ou fontina (à défaut, du parmiggiano reggiano) : 1,10 euro
  • Huile d’olive

Préparation

Faites revenir les légumes une dizaine de minutes dans une sauteuse.

Coupez les tomates séchées en petits morceaux. Versez l’eau et le sel dans une casserole. Portez à ébullition puis baissez le feu. Versez la polenta en pluie, tout en remuant à l’aide d’une cuillère en bois. Remuez jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Ajoutez les tomates séchées, les légumes et le fromage coupé en petits dés. Poivrez et mélangez bien. Ajoutez un peu de sel si nécessaire.

Etalez entre deux feuilles de papiers sulfurisés, sur une épaisseur d’environ 1 cm.

Lissez la surface, laissez refroidir pendant 2 à 3 heures au frais. Détaillez la polenta à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre

Faites dorer les galettes de polenta sur les deux faces dans une poêle avec de l’huile d’olive pendant environ 5 minutes.

Saupoudrez de basilic.

Se consomment tièdes.