Coût de fourchette
Le goût a-t-il forcément un coût ?

Les restaurants…

J’aime y être étonnée. La plupart du temps, je partage ces festins avec de bons amis. A bien y réfléchir, mon entourage éprouve ce même plaisir gourmand. Sans doute un accord tacite entre nous ! Je n’en oublie pas pour autant le goût et le coût. J’ai donc référencé les adresses qui suivent en tenant compte de tous les budgets. Ah oui, une dernière précision : mon penchant pour les saveurs venues d’Asie se confirme une fois encore… Notez que cette liste s’étoffera avec le temps.

Yuan Xin

C’est ma cantine préférée en plein coeur du quartier chinois où j’ai longtemps habité. Cuisine vietnamienne authentique. Produits d’une grande fraîcheur. Mes plats de prédilection : les nems, les rouleaux de printemps au porc laminé, le Bo Bun au boeuf, le riz au poulet grillé. J’aime la simplicité du lieu et l’extrême gentillesse de la famille qui tient ce restaurant très bon marché. Comptez une vingtaine d’euros à deux en mangeant royalement.

9, rue Philibert Lucot
75013 Paris
01 45 85 73 16
Fermé le mardi.

Sushis gourmet

Le chef est japonnais et la précision a son importance vu la multitude de restaurants de sushis ouverts à Paris et ailleurs. Ici, ambiance nippone caractérisée ! Sushis gourmet tient dans un mouchoir de poche. Il ne faut pas y aller pour papoter autour d’une table. Il n’y en a pas. C’est au bar que vous serez assis. Je vous recommande le menu sushis du déjeuner à un prix raisonnable (14 euros lors de ma dernière visite). Mais j’ai un petit faible pour le chirashisushi, communément appelé chirashi. Le Maître-sushi tasse le fond d’un bol en bois laqué de riz fermenté. Puis, le riz est recouvert de fines lamelles de poissons. Itadakimasu ! Merci pour ce repas

1, rue de l’Assomption
75016 Paris
01 45 27 09 02
Fermé le dimanche et le lundi.

Youlin

Cette adresse isakaya se niche au bas du Panthéon. J’ai aimé : les saveurs, les textures et l’ambiance du lieu. On se croirait en plein coeur de Tokyo ! Le chef mêle habilement les produits français et les goûts nippons. L’endroit est, lui aussi, exigu. Qu’importe ! Carte blanche au chef ce soir là pour 50 euros par personne. J’y ai dégusté un foie gras, pâte de sésame noir, miso de kioto et raisin séché. Une dorade poêlée accompagnée de champignons sautés aux noix de cajoux et poivrons rouges. Une soupe de maïs et dashi (bouillon de poissons séchés). Un pigeonneau au jus de cassis. Une pièce caramélisée de porc et kumquat au poivre blanc. Une gelée de yuzu et zeste d’orange. Léger bémol s’agissant du dessert qui ne m’a pas laissé un souvenir marquant. Le reste m’a transporté. C’est là l’essentiel.

3, rue Valette
01 43 26 05 32
Soir uniquement.
Fermé le lundi.

yam’Tcha

Nous y sommes allés quelques semaines après son ouverture. C’était en mai. L’originalité ? Servir du thé pour accompager les plats. Pour débuter cette escapade gourmande, un thé semi fumé justement où « chacun découvrira son fruit» . Patience, on y mange aussi ! Des tellines sautées au soja noir et coriandre par exemple ou encore des asperges blanches des Landes, noix de Saint Jacques séchées et kumquat. Vous en voulez encore ? Pour suivre, un lieu jaune cuit vapeur, étuvée de petits pois et saucisse chinoise accompagné d’un thé fleuri kuenyn. Mais aussi un cochon de lait fermier accompagné d’aubergines sautées au wok poivre de Sechuan. La cuisine y est surprenante et engagée. Assez pour avoir envie de revenir… Le menu déjeuner est à 30 euros – 45 ou 65 le soir.

4, rue Sauval
01.40.26.08.07
Fermé le lundi et le mardi

Aromatik à Annecy

Ce restaurant situé au coeur de la vieille ville d’Annecy propose une cuisine créative et de saison. Au déjeuner, le menu du marché est à dix neuf euros. Le soir et le week-end, retrouvez un menu découverte et dégustation. Le chef de cuisine a travaillé sept années au Lucas Carton, trois étoiles Michelin, puis deux années à la Grande Cascade. Voici un aperçu de la carte automnale :

Les Entrées

Tomates mi-séchées vert de pistou et eau de tomate
Foie gras mi-cuit compotée de figues et raisin
Chipirons sautés artichaud barigoule et huile d’olive kalamata

Les poissons
Cabillaud caramélisé sur la peau carottes des sables émulsion de coquillages
Daurade vapeur bouillon corsé coco et feuille de lime

Les viandes
Filet de boeuf charlotte en purée sauce soja
Magret de canard poireaux et mangue poelée jus a l’olive

Les desserts
Poire pochée caramel de noix de Pécan
Tarte choco banane glace vanille Bourbon
Baba au vieux rhum crème fouettée ananas rôti

1 passage des Clercs
74000 Annecy
01.40.26.08.07
Fermé le dimanche et le mercredi