Coût de fourchette
Le goût a-t-il forcément un coût ?

Entree 1

Molto simplice !  Le végétal se suffit à lui même, la quintessence du légume racine et puis c’est tout. Il fallait juste trouver une note sucrée pour équilibrer le piquant du navet, car même très jeune, il allume gentiment les papilles. Très occupée que j’étais à manier la mandoline, je me suis soudain rappelée que les abeilles produisent un nectar d’exception…

Pour 2 gourmands
Comptez 10 minutes de préparation

Coût : les légumes sont extraits de mon paniers bio, mais je dirais moins de 1 euro par personne…

Ingrédients

  • Une dizaine de radis
  • 2 navets
  • 1 CC d’huile d’olive
  • 1 CC d’huile de Cameline
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 pointe de couteau de miel
  • Fleur de sel
  • Graines de pavot

Préparation

Épluchez les navets. Préparez les radis. Lavez-les soigneusement. Coupez des lamelles très fines de radis dans une assiette. Procédez de la même manière dans une autre assiette avec le navet. Disposez joliment sur les assiettes de service. Dans un bol, mélangez les huiles, l’ail et le miel. Assaisonnez les légumes avec. Parsemez d’un peu de fleur de sel et de graines de pavot. Servez bien frais.

Entree crue 3

En dehors du fait -non négligeable par les temps qui courent- que l’on gagne un temps précieux en consommant les légumes crus, il existe un intérêt pour l’équilibre nutritionnel dont je vous avais déjà parlé . En réalité, manger de temps à autre certains aliments sans les faire cuire, permet de mastiquer davantage et de profiter pleinement et sans altération des vitamines, minéraux et autres enzymes bénéfiques pour la santé humaine.

Lasagnes aux legumes

Des légumes d’été qui sentent bon le soleil en lieu et place de la traditionnelle sauce à la viande et une crème onctueuse au chèvre frais qui fait office de béchamel. A cela, j’ai ajouté des lamelles de fromage pure brebis et bien sûr les indétrônables pâtes à lasagne…

Pour 6 gourmands
Comptez 20 minutes de préparation

Coût : 1,76 euros par personne

Ingrédients

  • pâtes à lasagne : 90 centimes
  • 1 chèvre frais type chavroux : 1,10 euro
  • 2 briquettes de coulis 100% tomates : 95 centimes
  • 2 briquettes de crème entière liquide : 1,60 euro
  • 4 courgettes : 60 centimes
  • 400 grammes de poivrons (rouge et jaune) : 1 euro
  • 1 chabichou très sec : 2,60 euros
  • Un morceau de brebis type Etorki : 1,30 euro
  • 2 gros oignons
  • 2 échalotes
  • Huile d’olive. Assaisonnement : 50 centimes

Préparation

Faites revenir une dizaine de minutes les échalotes et les oignons émincés dans un peu d’huile d’olive. Lavez les poivrons et les courgettes. Ajoutez les poivrons et faites-les revenir 5 à 6 minutes. Détaillez les courgettes en petits cubes et ajoutez-les à la préparation. Couvrez et mélangez régulièrement. Ajoutez la sauce tomate. Laissez réduire à feu doux. Dans une petite casserole délayez le chèvre frais à la crème liquide. Montez vos lasagnes à présent. Huilez votre plat. Mettez une petite louche de crème et de légumes dans le fond. Surmontez des plaques de lasagne. Ajoutez 3 petites louches de légumes, puis sur le dessus 2 petites louches de crème au chèvre. Parsemez de fromage de brebis râpé et de petits morceaux de chabichou. Recouvrez de pâtes à lasagne et ainsi de suite jusqu’à épuisement des matières premières… Faites préchauffer votre four à 200°C et enfournez pour une vingtaine de minutes.

Lasagnes legumes

A posteriori, je pense avoir également ajouté du basilic frais par ci par là…

Enjoy !

Ils ont connu chef Patrice sur les pentes enneigées, ski ou surf aux pieds, c’est selon. A l’époque Aromatik en était encore à l’état de projet. Les discussions sur les produits, les cuissons, les associations de saveurs allaient bon train. Ce qui m’a toujours fait sourire – et je ne sais pas si vous avez remarqué la même chose – c’est que quand on aime cuisiner, au cours d’un même repas, on est capable de déguster un truc formidable et en même temps, de disséquer un précédent repas qui nous a plu (ou non d’ailleurs) et d’anticiper sur la préparation du plat principal pour le dîner. Je ne vous le cache pas ; certains de mes amis respirent cuisine, pensent cuisine et font des projets autour de la cuisine…

Lorsque j’ai proposé une virée dans mes montagnes avec comme point d’orgue un dîner chez Aromatik, je n’ai pas eu besoin de convaincre. En même temps, il faut avouer que mes amis n’ont pas les deux pieds dans le même sabot et apprécient beaucoup l’air de la montagne, enfin, surtout d’en bas… De sommets, il n’y a point eu, trop occupés que nous étions dans nos chaises longues à observer les mélèzes se dresser sur les falaises [il faut reconnaître que rien n'arrête un mélèze qui a décidé de pousser]…

IMG_0570

IMG_0574

IMG_0576

IMG_0578

IMG_0581

IMG_0585

IMG_0601

Vous en voulez encore ?

IMG_0604

IMG_0610

IMG_0613

La table entière a opté pour le menu dégustation (une entrée, un poisson, une viande et un dessert pour 39 euros). N’ayant pas noté scrupuleusement les intitulés des plats, je vous laisse dans l’immédiat deviner leur contenu. Le service a été charmant et attentif, comme toujours, mais je dois reconnaître que ce soir là, il avait une saveur inattendue… Merci à toute l’équipe d’Aromatik ; la soirée a été belle, très très belle !

Arvi pa !*

*A la prochaine en savoyard

Sans titre

De retour de mes montagnes et d’un dîner mémorable chez Aromatik dont je vous reparlerai bientôt ici même, je continue à croire au retour du soleil. Et ce, malgré une grisaille persistante. Alors je ne cesse de plumer mon maraîcher de ces merveilleux légumes de printemps et, de retour à la maison, je joue sur l’étonnant registre des associations de saveurs. Je reconnais que c’est parfois hésitant et pas toujours fructueux, mais là le résultat est tonique et me plaît beaucoup [autosatisfaction ON]. Et si, comme moi, vous vous demandiez pourquoi le wasabi devrait être strictement réservé aux suchis party, sachez que je l’utilise à présent comme un condiment et qu’il tient toutes ses promesses…

Pour 4 personnes
Comptez 15 minutes de préparation

Coût : 1,25 euros par personne

Ingrédients

  • 200 grammes de petits pois : 80 centimes
  • 200 grammes de fèves extra fines : 90 centimes
  • 200 grammes de pois gourmands : 75 centimes
  • 1 petite gousse d’ail
  • 80 grammes de feta  : 70 centimes
  • 60 grammes d’amandes entières : 70 centimes
  • 4 poignées de roquette : 50 centimes
  • 4 tiges de coriandre
  • 1 CC huile d’olive
  • 1 petite CC de wasabi en tube
  • 1 filet d’huile de noisette. Assaisonnement : 65 centimes

Préparation

Dans une casserole d’eau bouillante salée, faire cuire  les petits pois, puis les fèves et enfin les pois gourmands. Préparez un récipient d’eau froide et une fois cuits plongez-les simultanément pour stopper la cuisson et conserver leur couleur d’origine. Egouttez les légumes. Otez la pellicule des fèves. Dans une poêle antiadhésive, faites torréfier quelques minutes les amandes. A l’aide d’un hachoir électrique, hachez grossièrement la roquette, l’ail, les feuilles de coriandre, 1 CC d’huile d’olive et le wasabi. Commencez par une petite quantité de wasabi et goûtez. Rectifiez selon votre goût si besoin est. Réservez. Dans ce même hachoir hachez à présent grossièrement les amandes torréfiées. Dans une assiette, avec une fourchette, mélangez les herbes et les amandes à la feta. Réservez au frais.
Au moment de dresser, disposez les légumes au centre de l’assiette, assaisonnez-les avec un filet d’huile de noisette et émiettez sur le dessus la feta aux herbes.